Les rangs hiérarchiques

Les enfants

Nos élèves sont handicapés sur les plans neurologique et psychologique. Ils souffrent de difficultés relationnelles qui très souvent perturbent leur capacité d'apprentissage et leur inscription dans la société.

 

Les parents

L'équipe dont les ainés constituent le cadre thérapeutique à la charge d'éduquer les enfants en utilisant son expertise.

 

Les grands-parents

Incarnés par la direction garantissent dans le temps et l'espace: aux parents une structure sociale soutenante et aux enfants le bien être dont ils ont besoin pour grandir. 

 

Pour que la hiérarchie soit utile et donc reconnaissable, nous devons la mettre en évidence tout au long des interactions. De la même manière que les circuits neuronaux non utilisés s'effacent, nous ne pouvons abandonner les rituels qui consacrent le caractère hiérarchique des relations.

L'image de soi

L'incapacité à obtenir une réponse adéquate au besoin exprimé détériore l'image du soi en construction.

Ceci va agir comme le principe de l'entonnoir. Chaque difficulté, chaque échec vont renforcer l'idée d'un soi peu compétent, de peu de valeur. Il sera donc important de construire des activités et des épreuves qui permettent de reconnaître une compétence

et qui positivent l'élève. L'accent sera mis sur l'effort plutôt que sur le résultat.